Petits bonheurs bretons à Saint-Quay Portrieux

Tourisme_Sentier_des_douaniers_Saint_Quay_Portrieux_copyright Corinne_Martin_Rozes (27)

Amoureuse de la Bretagne,  j’ai eu la chance de parcourir cette magnifique région de long en large au fil des vacances, depuis mon enfance. Il y a une dizaine d’années, j’ai découvert la Côte du Goëlo et pris l’habitude d’aller (presque) chaque été à Saint-Quay Portrieux. Je ne sais pas expliquer pourquoi, mais l’endroit m’apaise et me redynamise. L’air des Côtes d’Armor, le ciel breton qui change de couleur dix fois par jour, les dégradés de vert sur la mer, le Sentier des Douaniers, tout m’enchante ici. Voici donc un petit billet totalement subjectif pour partager avec vous mes petits bonheurs quinocéens, bref tout ce qui fait que j’aime cet endroit.

 

Petit bonheur n°1 – La plage du Casino

Il y a de nombreuses plages sur la côte du Goëlo, certaines très belles et plus confidentielles. Etonnamment, car j’ai toujours tendance à fuir le monde, ma préférée Plage_du_Casino_Saint_Quay_Portrieux_copyright Corinne_Martin_Rozes (24)reste celle du Casino. Il faut dire qu’à Saint-Quay, il y a rarement la foule, donc même si cette plage est la plus fréquentée, la densité au mètre carré reste très acceptable, on n’est pas à Biarritz ou à Saint-Tropez ! J’adore tout particulièrement venir le matin : la lumière est souvent magnifique et il y a peu de monde, sur le sable comme dans l’eau. En bonus, à proximité, si besoin, on trouve tout : café en terrasse, glaces, maison de la presse, mini-golf… Pour les 13-17 ans, le fameux Centre de Loisirs des Jeunes (CLJ) propose depuis plus de 50 ans des activités nautiques (entre autres choses), et pour les plus petits dès 3 ans, il y a le Sea Club. Cela met une sacrée animation ! Tout au long de l’été, sur l’esplanade voisine, de nombreuses animations sont organisées : concerts avec le festival Place aux Artistes, compétitions de beach-volley, etc. Et n’oublions pas la belle piscine d’eau de mer, avec son fameux plongeoir !

 

Petit bonheur n°2 – Le jogging sur le Sentier des Douaniers

Attention, paysages fabuleux ! Courir ou se promener sur ce sentier (qui n’est autre que le GR34), c’est approcher le paradis. Un enchantement difficile à mettre en mots, donc je vous raconte ça en photos. Même s’il vous manquera l’air du large et la caresse du soleil…

 

Petit bonheur n°3 – Le café en terrasse face à la mer

Les_Cochons_Flingueurs_Saint_Quay_Portrieux_copyright Corinne_Martin_Rozes (2)A Saint-Quay, l’une de mes occupations favorites consiste à prendre un café face au large. Plusieurs terrasses le permettent : celle du casino, au plus proche de la plage, puisqu’il suffit de quelques marches pour descendre dans le sable. Mais aussi celle du Davy’s, en hauteur et en surplomb, et celle des Cochons Flingueurs, juste à côté. S’il pleut, la salle du Davy’s est accueillante, avec ses boiseries, son billard et son jeu de fléchettes. S’il y a juste un peu trop de vent, on peut s’abriter dans la cour intérieure des Cochons, avec toujours la vue sur mer.

 

Petit bonheur n°4 – Les marchés locaux

C’est rituel : en vacances comme chez moi, je vais au marché. Jamais je n’achète mes fruits et légumes en grande surface, c’est une question de goût et de principe ! Quand je suis ici, je vais chaque lundi au marché du port (à Saint-Quay), chaque mercredi au marché de Plouha (autour de l’église) et chaque vendredi au marché rue Jeanne d’Arc (à Saint-Quay). Les producteurs locaux font mon bonheur, à l’image de la maison Le Goallec, qui cultive des légumes anciens et traditionnels et pratique l’agriculture durable : je prends presque tout chez eux, au premier chef leurs Cocos de Paimpol et leurs tomates cerises qui sont exquises ! Pour la charcuterie, et le far breton tout chaud, je prends mon mal en patience devant le camion d’Erwan et Nathalie Mazevet. Quant aux galettes traditionnelles, plusieurs artisans en proposent et elles sont en général toutes délicieuses… Il y a aussi un marchand de fleurs des champs qui vend de bien jolis bouquets. Et un producteur de fraises de Plougastel. Et j’en passe. Quant aux tarifs, lorsque l’on vient de la région parisienne, on tombe vraiment des nues… non seulement c’est bon, mais les prix sont plus que compétitifs !

 

Petit bonheur n° 5 – La Maison de la Presse

Je confesse y aller presque tous les jours. Même si je n’ai rien à acheter. Je regarde lesMaison_de_la_presse_Saint_Quay_Portrieux_copyright Corinne_Martin_Rozes (7) magazines, mais surtout les livres, je peux passer de longs moments à lire les quatrièmes de couvertures des romans. J’y fais souvent des découvertes, et je repars en général de Saint-Quay avec pas mal de bouquins en plus dans mon escarcelle…  J’en profite régulièrement pour tenter un petit loto, on ne sait jamais, si je gagne je m’achète une maison ici (le rêve). Accueil toujours souriant en prime, c’est agréable !

 

Petit bonheur n°6 – Les Cochons Flingueurs

J’ai déjà évoqué l’endroit ci-dessus : les Cochons Flingueurs est une adresse quasi incontournable ici. On y vient pour le cadre, la terrasse abritée, la bonne humeur et l’ambiance. La carte est idéale pour un repas en famille ou entre copains, il y en a pour tous les goûts, et les galettes sont aussi bonnes (voire meilleures) que dans les crêperies du coin. Toutes les générations s’y croisent, dans une atmosphère bon enfant. Avec en fond sonore des playlists de qualité (ce qui ne gâte rien), et même souvent des groupes en live le soir.

 

 

Petit bonheur n°7 – Se promener au hasard des rues

A chaque séjour, je me balade dans les rues de la ville en rêvant que l’une de ces belles maisons de granit est à moi… Hortensias, agapanthes et cosmos rivalisent de beauté, les jardins sont magnifiques et la promenade me ravit toujours.

 

 

Petit bonheur n°8 – Riz au lait et autres douceurs

Dans ce coin de Bretagne, il y a une spécialité que l’on trouve dans certaines boulangeries-pâtisseries : le riz au lait (nature ou au caramel) cuit dans de grandes marmites. On l’achète au poids, par barquettes. C’est juste divin… Pour moi, le meilleur IMG_0639est celui de la maison « Evasion gourmande » à Plouha, ainsi que celui de chez Hodcent à Saint-Quay. Pour alterner, je remplis toujours le frigo de yaourts Malo. Et le matin, pour ma benjamine, je prévois les craquelins et le beurre de la Vieux-Ville, mais aussi du NutaBreizh, pâte à tartiner locale au chocolat et caramel au beurre salé. Enfin, j’ai goûté cet été un cidre délicieux, produit tout près de Saint-Quay, que m’a fait découvrir la sympathique caviste… mais dont j’ai perdu la référence. Demandez-le lui : c’est un cidre naturellement pétillant, sans aucune adjonction, et il est vraiment très bon.

 

Petit bonheur n°9 – Ker Suçons

Ker_Suçons_Saint_Quay_Portrieux_copyright Corinne_Martin_Rozes (4)Impossible de parler de Saint-Quay sans évoquer Ker Suçons, qui fait vraiment partie du paysage. Une boutique de souvenirs bric à brac, avec des articles parfois totalement improbables, et  c’est ça qui fait tout le charme du lieu. Pour les enfants, Ker Suçons est un lieu de perdition, l’endroit où ils dépensent tout leur argent de poche dans les bonbons en libre-service. Ah, le sourire extatique des bambins à leur retour du magasin, leur petit sac de bonbecs dans la main !

 

 

Petit bonheur n°10 – L’Epicerie Modern « Collective market »

Epicerie_Modern_Saint_Quay_Portrieux_copyright Corinne_Martin_Rozes (11)Un concept-store bobo en plein Saint-Quay ? Comme quoi tout est possible. Depuis l’an dernier, l’Epicerie Modern propose des articles de mode (bas&h, Sessùn, Billabong), et de décoration soigneusement sélectionnés, mais aussi une offre snack et vins bio que l’on peut déguster sur la jolie terrasse (dont le mobilier est, lui aussi, à vendre). Le magasin se double même d’une boutique en ligne, si l’on veut acheter à distance. C’est sacrément branché, Saint-Quay, non ?

 

Petit bonheur n°11 – La journée à Paimpol

Prévoir une journée (ou au moins une demi-journée) à Paimpol est toujours une bonne idée. D’abord parce que c’est très joli : le port, le centre ville et ses rues piétonnes… Ensuite parce que cela permet de visiter l’Abbaye de Beauport, qui est une petite merveille. Enfin parce qu’on y trouve des boutiques très sympas, parmi lesquelles la formidable Librairie du Renard, le concept-store bobo-breton Armel Brittany (où je trouve des marinières sublimes pour mon chéri) et la brocante au double effet kiss-cool : Passé Composé (vaisselle et verres anciens, petit mobilier, décoration) et L’Emotion du Passé (linge ancien), le tout dans une même boutique sise au 10 rue des Huit Patriotes. Les gourmands n’oublieront pas d’aller manger une glace chez Adam, avant de partir visiter l’abbaye.

 

Petit bonheur n°12 – Le Char à banc

Au moins une fois par séjour, nous allons faire un tour au Char à banc, à Plélo. Cette ferme-auberge, tenue par la même famille depuis 1971, propose notamment une potée (très réputée, mais que je n’ai jamais goûtée), des galettes et des crêpes. Ce que j’aime par-dessus-tout, c’est le potager, où la promenade est ponctuée de petites ardoises poétiques, de jolies fleurs et d’antique mobilier d’extérieur. Un charme fou…

A l’intérieur de la ferme se trouve une boutique-brocante où je passe un temps fou à chaque fois. Et pour ceux qui ont des petits, la ferme dispose aussi d’un jardin d’enfants avec ses jeux d’extérieur : balançoires, toboggan, château fort… Aux beaux jours, il y a même des poneys shetlands et des embarcations sur la rivière.

 

Petit bonheur n°13 – Gwin Zegal

Le lieu-dit Gwin Zegal, à Plouha, est un endroit vraiment charmant. On y accède par le Sentier des Douaniers, ou par la route (laisser sa voiture au parking). Ce petit port est l’un des deux derniers représentants en France d’un mode d’amarrage très particulier, dont l’histoire remonte au Moyen-Age : le mouillage sur pieux de bois. C’est à marée haute que la vue est la plus belle : on aperçoit une trentaine de troncs d’arbres de 8 à 10 mètres de hauteur, plantés dans le sable marin, au creux d’une petite anse protégée par une pointe rocheuse. C’est insolite et très, très joli.

 

Petit bonheur n°14 – La balade à Binic

Une fois par séjour aussi, nous faisons un petit pèlerinage à Binic. La longue jetée au bout du quai Surcouf constitue une chouette promenade, et les petites rues de la ville sont charmantes, à l’image de la rue Joffre. Je passe toujours faire un tour à l’Epicerie fine, où le patron est un vrai personnage. J’aime aussi la boutique Le Poisson Vert (une succursale du Char à banc) et le concept-store de déco Margotte. Sans oublier le magasin La Belle-Iloise (quai de Courcy), où je craque toujours pour quelques délicieuses conserves…

 

Petit bonheur n°15 – Miser 5 € au Casino

Je ne suis absolument pas joueuse… mais j’avoue que ça m’amuse de venir, une fois dans le séjour, dépenser 5€ dans les machines à sous du Casino. Le tout est de savoir s’arrêter, et en décidant à l’avance qu’on ne dépensera pas plus, on a le plaisir sans le mauvais côté. Je ne comprends absolument rien aux automates, j’appuie n’importe comment sur les boutons, mais cet été j’ai quand même réussi à gagner 70€ ! C’est rigolo, ça ne va pas plus loin.

Petit bonheur n°16 – Via Costa

Prendre l’apéro (ou dîner) les pieds dans le sable, dans un décor presque tropical, au bord d’une plage des Côtes d’Armor ? C’est possible chez Via Costa, plage du Moulin à Etables-sur-mer. On y vient pour les cocktails et pour le cadre, c’est une jolie sortie de début de soirée.

Petit bonheur bonus : un lever de soleil sur Saint-Quay

Cet été, en rentrant de Saint-Brieuc où j’avais déposé ma fille qui prenait le train du petit matin pour Paris, j’ai eu la chance de voir le soleil se lever sur Saint-Quay. Une authentique splendeur que je partage avec vous pour conclure ce billet.

Photos © Corinne Martin-Rozès - Les visuels ne sont pas libres de droit.

 

Pour tout savoir sur Saint-Quay Portrieux, RV sur le site de l’Office de Tourisme

OT Saint-Quay

Publicités

6 commentaires

  1. Dans le 78 depuis 20 ans mais originaire de Guingamp, j’ai passe tous mes étés sur la plage du Casino et emmené mes enfants plage de la Comtesse. Que de souvenirs. Et il y a 15jours, un rêve réalisé : une petite maison achetee rue jeanne d’arc, toutes vos adresses me sont familieres, j’allais deja au Char a bans enfant avec mes parents. Et moi aussi, st quay m’apaise et me dynamise, on s’y croisera peut etre 😉.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s